Accueil / Tous les artistes / Wou-ki ZAO

Wou-ki ZAO

(1921-2013)

Nouveau
Sans titre (Eau-forte et aquatinte) - Wou-ki  ZAO

ZAO Wou-ki

Sans titre, 1986

Eau-forte et aquatinte, LCD3199

Nouveau
Sans titre (Eau-forte et aquatinte) - Wou-ki  ZAO

ZAO Wou-ki

Sans titre, 1986

Eau-forte et aquatinte, LCD3198

Nouveau
Canto Pisan planche 5 (Eau-forte et aquatinte) - Wou-ki  ZAO

ZAO Wou-ki

Canto Pisan planche 5, 1972

Eau-forte et aquatinte, LCD3145

Nouveau
Sans titre (Eau-forte et aquatinte) - Wou-ki  ZAO

ZAO Wou-ki

Sans titre, 1989

Eau-forte et aquatinte, LCD2992

Nouveau
Eau-forte et aquatinte en couleurs (Eau-forte et aquatinte) - Wou-ki  ZAO

ZAO Wou-ki

Eau-forte et aquatinte en couleurs, 1974

Eau-forte et aquatinte, LCD1534

Nouveau
Sans titre (Eau-forte) - Wou-ki  ZAO

ZAO Wou-ki

Sans titre, 2007

Eau-forte, LCD1483

Wou-ki ZAO

Biographie

Zao Wou-Ki est né le 13 février 1921 à Pékin. Issu d'une famille de grands lettrés, il passe son enfance à étudier la calligraphie, puis la peinture chinoise et occidentale à l'École des Beaux-Arts de Hangzhou de 1935 à 1941 où il devient professeur de 1941 à 1947.

Il est formé au croisement des deux traditions qui se partagent la formation des jeunes artistes : la tradition chinoise (Song) et l'académisme européen, croisant calligraphie, dessin d'après modèle, peinture à l'huile, perspective linéaire et atmosphérique.

À 27 ans, il part pour la France en 1948. Arrivé à Paris le 1er avril, il s'installe à Montparnasse et suit les cours d'Émile Othon Friesz.

Dans les années 50, il s'invente un monde plastique, et plus sûrement encore après 1957, qui touche à l'abstraction atmosphérique, qu'il peint aujourd'hui encore, un monde que le signe lui-même a délaissé vers 1974.

Ce chemin, cependant, est ponctué de découvertes plastiques et techniques, au gré d'un apprentissage long et scrupuleux, d'une conquête méthodique de moyens et de sources, alternant peinture à l'huile, techniques de la gravure et calligraphie et peinture à l'encre de Chine bien plus tard.

En 1964, Zao Wou-Ki est naturalisé français grâce à André Malraux. Il est membre depuis 2002 de l'Académie des Beaux-Arts, de l'Institut de France à Paris, et exerce un temps en tant que professeur. Il est même depuis 1983 reconnu et célébré en Chine, où il fut professeur de l'École des Beaux-Arts de Hangzhou.

Il demeure une de ces figures qui redéfinissent les contours des courants des cultures comme la Chine sait en produire.

Il meurt le 9 avril 2013 à Nyon et repose au cimetière du Montparnasse.

Suivre l'artiste Wou-ki ZAO


Recevez un email dès qu'une nouvelle oeuvre de cet artiste est ajoutée

Merci !

Votre message nous est bien parvenu, nous vous répondrons au plus vite.

Demande d'informations


Vous souhaitez connaître le prix de vente, recevoir plus d'images ou obtenir des détails sur l'oeuvre.