Accueil / Tous les artistes / Gustave SINGIER

Gustave SINGIER

(1909-1984)

Nouveau
Aquathème (Eau-forte et aquatinte) - Gustave  SINGIER

SINGIER Gustave

Aquathème, 1973

Eau-forte et aquatinte LCD3452

Néréide Lune (Eau-forte) - Gustave  SINGIER

SINGIER Gustave

Néréide Lune, 1967

Eau-forte LCD3375

Jardin marin (Eau-forte et aquatinte) - Gustave  SINGIER

SINGIER Gustave

Jardin marin, 1960

Eau-forte et aquatinte LCD3284

Digue-espace (Eau-forte et aquatinte) - Gustave  SINGIER

SINGIER Gustave

Digue-espace, 1957

Eau-forte et aquatinte LCD3283

Le Soleil Rouge (Lithographie) - Gustave  SINGIER

SINGIER Gustave

Le Soleil Rouge, 1971

Lithographie LCD3262

Réservé
Composition (Lithographie) - Gustave  SINGIER

SINGIER Gustave

Composition, 1974

Lithographie LCD3261

Gustave SINGIER

Biographie

Gustave Singier est né le 11 février 1909 à Warneton (Flandre occidentale belge).

Arrivé à Paris en 1919, il suit de 1923 à 1926 les cours de l'école Boulle, travaille de 1927 à 1939 comme dessinateur dans une société d'agencement de magasins et se tourne vers la peinture.

En 1936, Singier rencontre Charles Walch qui le met en contact avec le monde de la peinture et commence à exposer dans des Salons. En 1939, il fait la connaissance de son voisin, Alfred Manessier, de ses amis Elvire Jan et Jean Le Moal. Mobilisé l'année suivante dans l'armée belge, il est envoyé à Bagnols-sur-Cèze après l'invasion de la Belgique. De 1941 à 1944, il travaille dans l'atelier d'ébénisterie de son père.

Singier participe à l'exposition “Vingt jeunes peintres de tradition française” organisée en 1941 par Jean Bazaine, première exposition de peinture d'avant-garde sous l'Occupation.

En 1945, il expose au Salon de Mai dont il est avec ses amis l'un des fondateurs. Il est en 1947 naturalisé Français et se lie d'amitié avec le poète Jean Lescure. La Galerie Billiet-Caputo présente en 1949 sa première exposition personnelle.

De 1951 à 1954, il enseigne à l'Académie Ranson, puis de 1967 à 1978 à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Il est membre fondateur en 1975 du Salon de Toulon, en 1976 du Salon de Vitry-sur-Seine, examinateur en 1978 au prix de Rome.

Singier a réalisé de nombreux cartons de tapisseries et de vitraux, des mosaïques, des costumes et décors (notamment pour le T. N. P. de Jean Vilar et l'Opéra de Paris). Il a illustré de ses gravures ou lithographies plusieurs livres (Camille Bourniquel, Robert Marteau, Julien Gracq, Jean Lescure).

Il meurt le 5 mai 1984 à Paris.

Suivre l'artiste Gustave SINGIER


Recevez un email dès qu'une nouvelle oeuvre de cet artiste est ajoutée

Inscription à la newsletter


Recevoir tous les mois les nouvelles oeuvres de la galerie et la newsletter

Merci !

Votre demande a bien été envoyée ! Nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Je poursuis ma visite

Demande d'informations


Vous souhaitez connaître le prix de vente, recevoir plus d'images ou obtenir des détails sur l'oeuvre.