Accueil / Tous les artistes / Max ERNST

Max ERNST

(1891-1976)

Nouveau
Composition (Gravure) - Max ERNST

ERNST Max

Composition

Gravure LCD3168

Etoile de mer (Lithographie) - Max ERNST

ERNST Max

Etoile de mer, 1950

Lithographie LCD3485

Bibliothèque nationale (Lithographie) - Max ERNST

ERNST Max

Bibliothèque nationale, 1975

Lithographie LCD3340

La ballade du soldat (Lithographie) - Max ERNST

ERNST Max

La ballade du soldat, 1972

800.00 €

Lithographie LCD3272

Le plus beau mur de mon royaume (Eau-forte et aquatinte) - Max ERNST

ERNST Max

Le plus beau mur de mon royaume, 1972

Eau-forte et aquatinte LCD3179

A l'intérieur de la vue : l'oeuf (Eau-forte) - Max ERNST

ERNST Max

A l'intérieur de la vue : l'oeuf, 1972

Eau-forte LCD2028

singe poursuivi par elephant pour un vol de chapeau (Lithographie) - Max ERNST

ERNST Max

singe poursuivi par elephant pour un vol de chapeau, 1974

Lithographie LCD1753

Max ERNST

Biographie

Maximilien Ernst, né à Brühl (Allemagne) le 2 avril 1891, est l'un des premiers peintres et sculpteurs allemands artiste majeur des mouvements Dada et Surréaliste. Il suit des études de philosophie, d’histoire de l’Art et de psychiatrie à Bonn. Il commence à dessiner très tôt.

Il expose à Berlin en 1913, rencontre Guillaume Apollinaire et Robert Delaunay, puis s'installe à Paris dans le quartier du Montparnasse. Après la guerre, Ernst fonde le mouvement Dada de Cologne avec Hans Arp. Après une première exposition personnelle organisée en 1921, il se réinstalle à Paris en 1922.

Deux ans plus tard, il est l’un des cosignataires du « Manifeste du surréalisme » et participe à toutes les expositions du mouvement. Il fréquente Joan Miro puis Alberto Giacometti sous l'influence duquel il se met à sculpter. Il figure sur la liste des proscrits du régime nazi en 1933.

En 1940, Max Ernst est considéré comme un espion du Reich et, à ce titre, est interné en France dans un camp de détention. Il parvient à s’exiler aux Etats-Unis en 1941 où il épouse Peggy Guggenheim, galeriste et collectionneuse (ils se sépareront l’année suivante).

En 1946, il épouse l’artiste Dorothéa Tanning, regagne la France en 1953 dont il acquiert la nationalité 5 ans plus tard.

Très tôt, Ernst créera des « collages collectifs » qui préfigurent les célèbres cadavres exquis. En 1920, il illustre les poèmes d’Eluard et les futurs surréalistes. Il utilise l’automatisme et revendique un univers surréaliste. Dans les années 20, il s'essaye aux différents thèmes des « hallucinations » qui resteront récurrents dans son oeuvre. Adepte de l’expérimentation, il mettra au point de nouvelles techniques (frottage), réalisera des grattages, des papiers-collés, des peintures avec décalcomanies.

C’est aux Etats-Unis qu’Ernst mettra au point la technique du « dripping » (collage). Là, il s’intéressera à l’art des amérindiens, intégrant ces mondes de pouvoirs mystérieux à ses oeuvres.

Ernst, qui commença à peindre sans maître, qui admirait tant Van Gogh, Goya, Gauguin et Kandinsky, meurt à Paris le 1er avril 1976.

Suivre l'artiste Max ERNST


Recevez un email dès qu'une nouvelle oeuvre de cet artiste est ajoutée

Inscription à la newsletter


Recevoir tous les mois les nouvelles oeuvres de la galerie et la newsletter

Merci !

Votre demande a bien été envoyée ! Nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Je poursuis ma visite

Demande d'informations


Vous souhaitez connaître le prix de vente, recevoir plus d'images ou obtenir des détails sur l'oeuvre.