Accueil / Tous les artistes / Alexander CALDER

Alexander CALDER

(1898-1976)

Pyramide Rouge (Lithographie) - Alexander CALDER

CALDER Alexander

Pyramide Rouge, 1969

Lithographie LCD3335

Huit formes en pyramides (Lithographie) - Alexander CALDER

CALDER Alexander

Huit formes en pyramides, 1969

Lithographie LCD3241

Oignons (Lithographie) - Alexander CALDER

CALDER Alexander

Oignons, 1965

Lithographie LCD2938

Composition aux formes géométriques (Lithographie) - Alexander CALDER

CALDER Alexander

Composition aux formes géométriques

Lithographie LCD2757

Alexander CALDER

Biographie

Alexander Calder était un peintre et sculpteur américain, né le 22 juillet 1898 à Lauwnton (Etats-Unis) de l'union de deux artistes (un sculpteur et une peintre).

Ingénieur de formation, il a surtout réalisé des mobiles, assemblages de formes animés par les mouvements de l'air, des stabiles « la sublimation d'un arbre dans le vent » d'après Marcel Duchamp.

En 1923, il entre à l'Art Students League de New York où il étudie avec des peintres de l'École Ashcan comme John Sloan et George Luks. Il va se découvrir une fascination pour le thème du cirque qui débouchera sur son Cirque Calder, une performance où interviennent des figures faites de fil de fer et dans laquelle l'artiste joue le rôle de maître de cérémonie, de chef de piste et de marionnettiste. Il s'installa en France en 1927 et entre en contact avec des artistes comme Joan Miró, Jean Cocteau, Man Ray, Robert Desnos, Fernand Léger, Le Corbusier, Theo van Doesburg et Piet Mondrian en 1930 qui aura une grande influence artistique sur lui.

En 1931, il s'incorpore au groupe Abstraction-Création, qui se consacre à la non figuration. En 1932, il expose trente de ses sculptures qualifiées de mobiles par Marcel Duchamp.

En 1943, le Museum of Modern Art de New York organise une première rétrospective, suivie en 1946 par une exposition à Paris préfacée par Jean-Paul Sartre, et en 1952, il obtient le grand prix de la Biennale de Venise. En 1958, il réalise le mobile du siège parisien de l'UNESCO (dix mètres de haut, deux tonnes d’acier noir, cinq bras).

En 1962 il s'installe dans son nouvel atelier du Carroi, d'une conception très futuriste et dominant la vallée de la Basse-Chevrière à Saché en Indre-et-Loire.

Il meurt le 11 novembre 1976 à New-York.

Il fut le plus français des sculpteurs américains, et avait le génie de transformer une tôle en œuvre d'art et une boîte de conserve en oiseau. Il a fait le lien entre le surréalisme, l'art abstrait et certaines des recherches les plus modernes, qu'il anticipa de trente ans.

Suivre l'artiste Alexander CALDER


Recevez un email dès qu'une nouvelle oeuvre de cet artiste est ajoutée

Inscription à la newsletter


Recevoir tous les mois les nouvelles oeuvres de la galerie et la newsletter

Merci !

Votre demande a bien été envoyée ! Nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Je poursuis ma visite

Demande d'informations


Vous souhaitez connaître le prix de vente, recevoir plus d'images ou obtenir des détails sur l'oeuvre.