Accueil / Tous les artistes / Fernand LEGER

Fernand LEGER

(1881-1955)

Nouveau
Composition aux dominos (Pochoir) - Fernand LEGER

LEGER Fernand

Composition aux dominos, 1947

Pochoir LCD3408

Nouveau
Fleur sur fond orange et jaune (Sérigraphie) - Fernand LEGER

LEGER Fernand

Fleur sur fond orange et jaune, 1954

Sérigraphie LCD3334

Composition (Lithographie) - Fernand LEGER

LEGER Fernand

Composition, 1947

Lithographie LCD3372

Le compotier (Eau-forte et aquatinte) - Fernand LEGER

LEGER Fernand

Le compotier, 1952

Eau-forte et aquatinte LCD3369

Bonne pensée du matin (Lithographie) - Fernand LEGER

LEGER Fernand

Bonne pensée du matin, 1949

Lithographie LCD3323

Composition Murale (Lithographie) - Fernand LEGER

LEGER Fernand

Composition Murale, 1951

Lithographie LCD3223

Les deux tournesols (Lithographie) - Fernand LEGER

LEGER Fernand

Les deux tournesols, 1954

Lithographie LCD3098

Construction (Sérigraphie) - Fernand LEGER

LEGER Fernand

Construction, 1954

Sérigraphie LCD2788

Fernand LEGER

Biographie

Fernand Léger naît le 4 février 1881 à Argentan (Orne).

Peu studieux mais bon dessinateur, il travaille dès son adolescence chez un architecte en Normandie. Dès 1900, il s'installe à Paris, aidé par d'autres peintres comme André Mare et Henri Viel. Admis à l'Ecole des Arts Décoratifs il va parallèlement travailler chez un photographe et un architecte.

Ses débuts en peinture sont surtout marqués par l'impressionnisme, mais, souffrant d'une maladie pulmonaire, il part en Corse chez son ami Henri Viel où il découvrira la lumière méditerranéenne.

De retour à Paris en 1907, il rencontre Delaunay, Soutine, Chagall, Laurens ou encore Modigliani et fera aussi une rencontre décisive avec Paul Cézanne. En 1913, installé dans un atelier rue Notre-Dame des Champs, il introduit un thème principal à son oeuvre : la notion de contrastes.

Parti à la Guerre, son travail reste en suspens de 1914 à 1917 (année où il sera blessé). Ensuite, l'artiste part s'installer à Vernon, et introduira un nouveau concept à ses oeuvres : les éléments mécaniques, qui lui permettront de rendre compte de la vie moderne.

Pour lui, les années vingt sont fastes : beaucoup de commandes, de créations et de rencontres, comme avec Piet Mondrian ou Le Corbusier.

Après un séjour à New York, il rentre en France en 1945 et s'inscrit au Parti Communiste. Il défendra des idées nouvelles comme le nouveau réalisme en Art.

Les oeuvres de la fin de sa vie sont marquées par une certaine joie de vivre.

Fernand Léger disparaît le 17 août 1955 à Gif-sur-Yvette (Essonne)

Suivre l'artiste Fernand LEGER


Recevez un email dès qu'une nouvelle oeuvre de cet artiste est ajoutée

Inscription à la newsletter


Recevoir tous les mois les nouvelles oeuvres de la galerie et la newsletter

Merci !

Votre demande a bien été envoyée ! Nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Je poursuis ma visite

Demande d'informations


Vous souhaitez connaître le prix de vente, recevoir plus d'images ou obtenir des détails sur l'oeuvre.