Accueil / Tous les artistes / Maurice ESTEVE

Maurice ESTEVE

(1904-2001)

Jour de fête (Lithographie) - Maurice ESTEVE

ESTEVE Maurice

Jour de fête, 1952

Lithographie LCD3181

Bougri (Lithographie) - Maurice ESTEVE

ESTEVE Maurice

Bougri, 1974

Lithographie LCD2816

Loriquet (Lithographie) - Maurice ESTEVE

ESTEVE Maurice

Loriquet, 1977

Lithographie LCD2797

Haut perché (Lithographie) - Maurice ESTEVE

ESTEVE Maurice

Haut perché, 1966

Lithographie LCD2793

Cali (Lithographie) - Maurice ESTEVE

ESTEVE Maurice

Cali, 1963

Lithographie LCD2483

Bank Street (Lithographie) - Maurice ESTEVE

ESTEVE Maurice

Bank Street, 1967

Lithographie LCD2322

Maurice ESTEVE

Biographie

Maurice Estève naît le 2 mai 1904 à Culan dans le Cher où il passe son enfance auprès de ses grands parents. Il les rejoint en 1913 à Paris, où il découvre le musée du Louvre (il y est particulièrement impressionné par la Bataille de San Romano de Paolo Ucello). Revenu à Culan pour l'été il y reste durant les années de guerre, commence à peindre dès 1915. Il vit de nouveau à Paris à partir de 1918. Apprenti chez un typographe puis dans un atelier de dessin de mobilier moderne, il suit des cours du soir de dessin, découvre en 1919 la peinture de Cézanne.

De retour à Paris il fréquente à Montparnasse l'atelier libre de l'Académie Colarossi. Marqué jusque-là par la peinture des Primitifs et l'œuvre de Cézanne, il subit passagèrement en 1927 l'influence du surréalisme, notamment de Giorgio de Chirico. Il présente sa première exposition particulière en 1930 avant de s'intéresser au cinéma et à la mise en scène. Sur le conseil de Braque qui y participe, il lui est demandé en 1936 d'exposer à Stockholm avec Matisse, Picasso, Juan Gris et Fernand Léger. Il participe l'année suivante à la réalisation des décorations murales de Robert et Sonia Delaunay pour les pavillons de l'Aviation et des Chemins de Fer à l'Exposition universelle de Paris.

Estève qui travaille régulièrement durant l'été à Culan, réalise des lithographies, pratique régulièrement l'aquarelle mais aussi le fusain, le monotype, le collage. Il reçoit en 1970 le Grand Prix National des Arts. À partir de 1981 sont organisées plusieurs rétrospectives de son œuvre. La Ville de Bourges décide de présenter l'ensemble des œuvres (plus d'une centaine) dont le peintre lui fait donation en 1985 dans l'Hôtel des Echevins, restauré avec le concours des Monuments historiques et la Direction des Musées de France pour devenir le “Musée Estève”, inauguré en 1987.

Estève s'installe définitivement à Culan en 1995. Il y meurt le 27 juin 2001.

Suivre l'artiste Maurice ESTEVE


Recevez un email dès qu'une nouvelle oeuvre de cet artiste est ajoutée

Inscription à la newsletter


Recevoir tous les mois les nouvelles oeuvres de la galerie et la newsletter

Merci !

Votre demande a bien été envoyée ! Nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Je poursuis ma visite

Demande d'informations


Vous souhaitez connaître le prix de vente, recevoir plus d'images ou obtenir des détails sur l'oeuvre.